Ceux qui lisent contre… et ceux qui lisent avec

Dans les premières semaines de l’épidémie, j’ai vu passer sur mon fil Facebook que mon collègue Marc-André Pilon sortait bientôt le deuxième tome de sa série au titre très d’actualité : Infecté. Une histoire de zombie, mais aussi d’épidémie, de contamination, de vaccin.

La grande question est : est-ce que vous auriez PLUS envie ou MOINS envie de le lire à cause de la situation actuelle?

Personnellement, je n’ai plus envie de tout ce qui est sombre et apocalyptique en ce moment. Je ne suis même plus capable de toucher à mon propre manuscrit en cours, qui jouait dans ces eaux-là. J’ai envie de lumière, d’évasion, de voyages. Je suis quelqu’un qui « lit contre ». Ma lecture est le yang du ying de ma vie. Du tragique en temps de bonheur, du lumineux en temps sombre.

Mais ce n’est pas le cas de tous les lecteurs, bien au contraire!! Non seulement les ventes de « La Peste » de Camus ont été phénoménales dans les derniers temps, mais j’ai vu passer plusieurs demandes de suggestions de lectures thématiques confinement/pandémie!

Je ne les blâme pas; ils ont en partie raison! Une de mes plus belles expériences de lecture a été de lire un livre de pirates sur un bateau de croisière (Liveship Traders, Robin Hobbs, pour ceux que ça intéresse)!

Alors voici donc quelques suggestions jeunesse pour ceux qui veulent « lire avec » :

Et pour ceux qui veulent lire contre? Plongez-vous dans Le secret d’Orbae, de François place, évasion garantie!

P.S. Suggestion bonus pour l’évasion : je suis en train de jouer Ni No Kuni sur la Switch, et c’est fabuleux!


Share Button

Une réflexion au sujet de « Ceux qui lisent contre… et ceux qui lisent avec »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *