Au diable Harry Potter, vive Morrigan Crow!

9782266280761_largeJ’avais vu la couverture, j’avais lu le résumé, je l’ai ajouté dans mes « à lire » sur Goodreads, puis je suis passée à autre chose.

C’est Sophielit qui a insisté.
« Lis-le, tu va adorer. »
(j’en profite pour mettre sa critique ici!)

Adorer? C’est l’euphémisme de l’année! Je viens de dévorer le deuxième tome et je suis complètement obsédée! Je veux un chandail de Nevermoor, des affiches de Nevermoor, une série télé de Nevermoor, un film de Nevermoor et un parc d’attractions de Nevermoor!

Jamais un monde ne m’a autant enchantée. Moi qui aime l’émerveillement, je suis servie! Mieux encore, l’émerveillement n’est que le crémage sur un gâteau déjà exceptionnel en lui-même. On s’attache aux personnages, on s’implique dans leurs tribulations, on se surprend des chemins empruntés par l’autrice. Dans plusieurs chapitres du deuxième tome, j’en arrêtais de respirer, tellement j’étais captivée, et me suis retrouvée le souffle court à contempler le chiffre annonçant le chapitre suivant.

Ma seule critique : les grandes lignes ressemblent peut-être un peu trop à Harry Potter. Je serais capable de vous résumer les deux premiers livres en une phrase qui le rendrait impossible à discerner du célèbre sorcier à la cicatrice. Ne pas les comparer à cette bible du genre est difficile, mais en vérité, j’oserai le dire : c’est mieux! Mieux écrit, avec un monde plus original et une héroïne plus attachante. Du moins, pour moi!

Si j’avais le choix, je n’irais plus vivre à Hogwarts, mais bien à Nevermoor!!!

L’attente pour le tome trois sera longue et insupportable!

NB : On m’apprend que le second n’est pas encore disponible en français. Il s’en vient, soyez patient!

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>