Cinq idoles en deux jours

nycc-logo-largeJe reviens duComicCon de New York, cette grande foire de culture Geek américaine! Évidemment, dans ce festival, il y a une énorme salle d’exposition remplie de kiosques où acheter des produits dérivés, mais l’essence même de l’événement ne se trouve pas dans ces objets qui, avouons-le, pourraient très bien s’acheter en ligne. C’est surtout, du moins pour moi, une occasion d’entendre et parfois même de rencontrer certains des créateurs dont j’apprécie le travail! Et j’ai été gâtée!!!!

Il y a d’abord eu les tables rondes et conférences.

14523202_10153739080402191_64037339443924815_nJ’y ai entendu Steven Moffat, un des meilleurs scénaristes de DrWho, et co-créateur de l’excellente série Sherlock dans une conférence portant sur les séries britanniques. On y a vu en primeur le premier épisode complet de Dirk Gently’s holistic detective agency, tiré d’une série de l’auteur Douglas Adams, mieux connu pour son « Guide du routard galactique » (une autre idole personnelle!).  Grande surprise, la deuxième série présentée, Class, a été créée et écrite par Patrick Ness, un des grands noms de la littérature jeunesse, qui a pris place sur l’estrade! Je dois avouer n’avoir rien lu de lui, mais je vais m’y mettre, c’est certain, maintenant que je l’ai entendu parler! Finalement, dans le segment sur Dr Who, on a eu droit à Peter Capaldi, le Docteur actuel, en personne. Ce n’est pas parce que je viens pour les créateurs que je n’apprécie pas les acteurs qui portent le matériel à l’écran, bien au contraire! On peut parfaitement être professionnelle ET groupie!

book_cover2La deuxième conférence que j’ai vue était celle sur Mr Robot, une incroyable série américaine portant sur un hacker avec de sérieux troubles mentaux. La conférence devait en fait promouvoir un livre dérivé de la série, mais le créateur et scénariste principal, Sam Esmail, y était! C’est un véritable plaisir que de l’entendre parler de son processus de création! Les réflexions que j’en ai tirées feront d’ailleurs parties d’un billet à lui tout seul.

14572311_10153739900182191_5518441484225627414_nLa troisième était une table ronde de créateurs avec trois légendes du comic book : Chris Claremont (créateur des X-Men), Walt Simonson (dessinateur et scénariste de Thor) et nul autre que Stan Lee (à droite), qui se passe désormais de présentation. Cerise sur le Sunday, le tout était modéré par Kevin Smith, un autre grand créateur de culture populaire. Le plus grand plaisir ici était d’entendre les trois vieux de la vieille se rappeler des anecdotes de leurs débuts chez Marvel, avec le modérateur plus jeune y mettant son grain de sel. Il est intéressant de se rappeler que tout le monde a déjà été un débutant… même le créateur des X-men!

Mais ce que j’ai préféré est l’Allée des artistes

Dans une salle à part du ComicCon se trouve quelque chose de plus proche d’un Salon du livre, soir le « Artist Alley ». Sur des tables en rangées d’oignons, des scénaristes et illustrateurs y rencontrent leurs fans, vendent leurs œuvres (je reparlerai, de cet aspect une autre fois) et font des dédicaces. Mon mari étant un véritable connaisseur de comic-book, j’ai donc rencontré de grands noms (Chris Claremont vu la veille à la table ronde, Larry Hama et Geoff Darrow) sans véritablement réaliser l’honneur que c’était.

Plus important, j’y ai rencontré mes idoles à moi!

young-justice-47Une de mes séries de Comic Book préférées et probablement ma série de superhéros numéro un est Young Justice, paru au début des années 2000. Je savais que l’illustrateur, Todd Nauck, y serait, et j’ai donc amené un de mes numéros favoris pour le faire signer. Ce que je ne savais pas, c’est que le scénariste, Peter David, y était également, à une autre table. J’ai donc pu faire signer mon comic deux fois plutôt qu’une, jaser avec ces deux créateurs, et leur dire aussi tout l’amour que je porte à leur œuvre! Ils étaient tous deux accueillants, sympathiques, et juste assez bavards pour que ça ne soit pas inconfortable. Je garderai leur grâce en tête la prochaine fois que je me trouverai de l’autre côté de la table, dans un salon du livre.

9782355741784_mediumLe dernier rencontré est Ted Naifeh, créateur de la série Courtney Crumrin, avec lequel j’ai eu une fascinante discussion sur les personnages à enfance malheureuse (j’en reparlerai aussi!). Je suis reparti avec un recueil d’une série plus récente, histoire de continuer à découvrir ses histoires. La découverte de nouveauté, c’est aussi un des avantages de ce genre d’événement.

Bref, j’en suis revenu énergisée et inspirée. Comme disait Walt Simonson dans la table ronde des créateurs, parfois, on voit ce que les autres font, et on soupire en se disant qu’on ne fait pas le poids… puis on court à notre bureau pour travailler plus fort encore! C’est ce que je tenterai de faire cette semaine : travailler fort pour rattraper tout ces géants!

P.S: Oui, je sais, j’ai dit « 5 » dans le titre, et j’en au surligné beaucoup plus… c’est que certains méritaient d’être en gras sans nécessairement être de mes idoles!

Share Button

5 réflexions au sujet de « Cinq idoles en deux jours »

  1. Wow, très cool! Faudrait bien que je me botte le derrière pour faire ce genre de voyages! Maintenant, allez, écris!

  2. Hiiiiiiiiiiiiii! Ted Naifeh!!! (Les autres, bons, j’aime bien, mais je suis en amour avec Courtney Crumrin et son univers gothique cute!)

  3. @gen: Wow! Je ne pensais pas qu’il y aurait d’autres fans de Ted Naifeh dans l’auditoire! Il était très élégant (noeud papillon et veste sans manche par dessus sa chemise) et tout aussi gentil! Il m’a expliqué avoir écrit Courtney Crumrin en réaction à Émilie Strange, qui était également une jeune fille gothique, mais qui n’avait pas d’histoire, juste des citations vides de sens.

  4. N’oublions pas que je suis une ancienne gothique! ;) (Ok, légèrement gothique… ou disons que j’aimais l’esthétique plus que je ne la pratiquais! ;) Et puis j’ai un bon pusher de BD! ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>