Être étudiée à l’école

Je suis dans un métier pour lequel l’avancement de la carrière est quelque chose de plutôt flou! Pas de changement de titre sur les cartes d’affaire, pas d’évaluation annuelle, pas de promotions… même au niveau du salaire, il n’y a que des hausses éphémères.

Pourtant, certains événements marquent notre parcours. Cette année, je fais mon entrée dans les livres scolaires.

Non pas avec un texte, comme ça m’était arrivé avec les premières pages de Victor Cordi, mais bien avec mon nom, ma face, et l’ensemble de mes livres.

C’est fou!

Les éditions Pearson ERPI ont lancé une nouvelle gamme de cahiers d’école, appelés DUO, qui permettent d’enseigner tout le programme de français du 2e cycle en mettant l’accent sur la littérature jeunesse. Pour chacun des niveaux scolaires (3e et 4e année), quatre auteurs jeunesse sont présentés.

J’en fais partie. Et ça me fait tout chose.

Il faut dire que les noms avec lesquels je partage cet honneur ne sont pas les moindres. En plus de Valérie Fontaine qui est autrice en résidence sur le projet, on retrouve Alain M.Bergeron, Pierrette Dubé, Émilie Rivard, Rémy Simard, François Gravel, Yvan DeMuy et Mika!

Évidemment, je suis au courant depuis plusieurs mois, puisque les éditions Pearson ERPI m’ont demandé des textes inédits ainsi qu’une vidéo. Pourtant, il a fallu une publication Facebook de Valérie Fontaine, autrice en résidence sur le projet, pour en comprendre l’ampleur. Elle a demandé à son réseau de parents et de professeurs s’il y en avait parmi eux dont les enfants ou les élèves utiliseraient les cahiers Duo cette année. Ils ont été nombreux à lever la main. Très nombreux!

Tous ces gens vont m’étudier à l’école.

Complètement fou.

Share Button

Une réflexion au sujet de « Être étudiée à l’école »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *