Les auteurs et Google Maps!

J’écris rarement des histoires qui se passent dans un lieu précis, mais lorsque ça m’arrive, Google Maps devient un allier inattendu!  Il me permet de vérifier moult détails sans sortir de chez moi, chose d’autant plus pratique en ces temps de confinement. En fait, à bien y penser, il m’arrive même de l’utiliser lorsque mes aventures se passent en pays imaginaire, puisque qu’il me permet de jauger les distances, et d’éviter ainsi que mes continents se retrouvent à être de la taille de Boucherville (comme dans un certain livre que je ne nommerai pas, mais dans lequel le héros traverse 3 pays à cheval en une seule journée, sans se presser.)

Voici donc quelques problèmes épineux que Google Maps m’a déjà aidé à résoudre :

  • Combien de temps ça prend pour faire Mont-Tremblant/Montréal à vélo?
  • Est-ce qu’une fenêtre de la bibliothèque du Plateau donne sur le Jean-Coutu?
  • Quels sont les restaurants de quartiers dans les environs de l’école Jeanne-Mance?
  • Jusqu’où peut aller un train en une heure?
  • Quelle station-service peut-on trouver à une sortie spécifique de l’autoroute 15?
  • Y a-t-il des maisons avec des panneaux solaires dans le Mile-End?

Il n’y a, en fait, que la dernière question à laquelle je n’ai pas trouvé de réponse.

Et quand on regarde mes questions, on réalise que je reste très limitée dans mes besoins!  Imaginez ceux qui écrivent des récits de voyage, ou tout simplement des aventures se passant dans d’autres pays! Google Map (et sa fonction Google Street View) permet d’observer l’architecture, les couleurs des réverbères, et même les sortes de voitures stationnées le long des trottoirs.

On s’entend, ça ne remplacera jamais l’inspiration que l’on pourrait trouver sur place, mais faute de mieux, ça évite tout de même le genre d’erreur de documentation qui pourrait faire décrocher un lecteur connaissant déjà l’endroit!

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *