Pétronille inc. T2 : Chauves-souris locales

Ça y est! Le deuxième Tome de Pétronille arrivera en librairie au courant de la prochaine semaine (vérifiez auprès de votre libraire pour la date exacte, ça peut varier)!

Je vous en avais dévoilé le résumé et la couverture récemment, je vous offre cette fois-ci quelques-unes des magnifiques illustrations de Boum, avec une citation directement tirée du texte en dessous de chacune!

« C’est à ce moment que Merlande arrive sur un des balais de course qui font sa réputation. Elle passe à toute vitesse au-dessus de ma table et atterrit dans un nuage de poussière devant le kiosque de Gertrude, la marchande de poils. Ses cheveux verts coupés aux épaules sont remplis de brins de paille et ses yeux sont plus cernés de noir que ceux d’un raton laveur.

— Cinquante grammes de poils de chauves-souris, c’est urgent ! »

« Par réflexe, je recule de deux pas en tendant la main vers l’arrière pour ne pas me cogner contre un arbre.

Je sens une corde passer autour de mon poignet, puis se resserrer brusquement au moment où la branche reliée au collet se redresse.

Je suis prise dans mon propre piège, entourée de chauves-souris vampires. »

« Mon balai chute de dix mètres, comme si j’avais frappé un trou d’air.

Saperlitombette ! Il ne reste plus que quelques brindilles à la queue de mon balai. Mon assemblage d’herbes sèches n’a pas tenu !

Plus qu’une centaine de mètres avant le village. Je supplie Hector de tenir le coup quelques minutes encore. »

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *