Le retour des deadlines!

Illustration de hypocore prise sur openclipart.orgPlein de choses se sont passées depuis mes questionnements de la semaine dernière, et par plein de choses, je veux surtout dire que j’ai jasé avec mes deux éditeurs. Dans les deux cas, la conclusion a été : on veut une suite!! Je peux donc déjà vous annoncer qu’il y aura des tomes 2 de mes rats* ainsi que de ma petite sorcière*.

Ça veut dire deux choses :

  • Mon carnet d’écriture est plein jusqu’à février prochain
  • C’est le retour des « deadlines »!

La dernière suite que j’ai écrite est Le gardien des soirs de bridge T3, paru à l’automne dernier, et donc écrit il y a plus d’un an. Depuis, je n’ai écrit que des manuscrits originaux, donc, sans date de remise fixe. Il s’adonne que je suis une auteure relativement paresseuse… mais très professionnelle. Je ne demande jamais une extension et ne rate jamais une date. Il y a donc, disons,  une certaine marge entre ma productivité lorsque laissée libre et lorsque sous contrat!

Il y a bien les dates fictives que je m’impose moi-même sur mes manuscrits, mais ce n’est pas la même chose. Ma motivation aime savoir que quelqu’un, quelque part, compte sur moi et attend mon travail. C’est pas désagréable non plus de savoir que tes éditeurs croient en tes projets. Ça éloigne le doute, un peu.

Bref, après une année plutôt relax, deux deadlines, ça va me faire du bien!

Ma prochaine année va donc ressembler à ça:

Mois d’avril : Je termine Terre Promise

Mai et Juin : J’écris le prochain Pétronille

Juillet Aout : Enfants en vacances, donc moi aussi à peu près!

Septembre à Février : Écriture du prochain Soutermonde

Ça repousse aussi à plus tard une angoisse dont je ne vous avais pas parlé, soit le fait que je n’ai présentement aucune idée nouvelle qui me travaille suffisamment pour avoir envie d’en faire un livre. D’ici l’année prochaine, j’ai bien le temps de penser à quelque chose!

* Il faudrait bien que j’arrête de les appeler comme ça et que je commence à utiliser leurs noms officiels. Mes rats = Soutermonde, alors que ma petite sorcière = Pétronille.

Share Button

Une réflexion au sujet de « Le retour des deadlines! »

  1. Lol! Je suis tellement pareille : je ne manque jamais une date de tombée qu’on m’a imposée… mais ouille, je peux repousser les miennes longtemps par contre! :P La pire chose qu’un éditeur puisse me dire c’est « ça presse pas ». (On me l’a dit après le deuxième tome de Hanaken, de là les 3 ans d’écart avec le troisième! hihihihi!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>