Un changement de rythme dans Victor

illustration de tzunghaor sur openclipart.orgCôté écriture, le premier cycle de Victor Cordi est terminé de mon côté. J’entre cette semaine en deuxième direction littéraire pour le tome 4, ce qui veut dire qu’il ne reste que quelques formulations à travailler, mais que la structure, elle, restera stable. J’ai donc commencé à écrire le cinquième tome… mais n’ai pas commencé le deuxième cycle pour autant! Je m’explique!

J’avais trois raisons de ne pas désirer commencer le deuxième cycle tout de suite. Premièrement, le cinquième tome sortira au printemps 2014, et je préférais commencer le deuxième cycle en septembre, afin de profiter de toute la promotion qui entoure habituellement la rentrée littéraire. Deuxièmement, j’avais besoins d’un peu de variation. J’ai écrit les quatre premières aventures de Victor en 18 mois, et ne m’imaginais pas plonger dans quatre autres livres tout de suite. Finalement, il me restait des choses à dire sur le premier cycle! Des fils laissés épars, des trous à boucher!

Et c’est pourquoi le cinquième Victor Cordi sera en fait un livre de conte et légendes qui permettra d’approfondir la culture des races Exégoriennes déjà découvertes… et qu’est-ce que je m’amuse! Au programme, une farce, un chant-randonnée, une épopée, un conte étiologique, une romance courtoise et j’en passe! Le tout entrecoupé de renseignements documentaires sur les us et coutumes des Multaks, Kampitois, Nordariens et les autres.

Ce changement de rythme et de style me fait le plus grand bien, et je serai ressourcée et prête, cet été, à m’attaquer au deuxième cycle des aventures de Victor!

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *