Il le tocarde et le marmine…

Pas vraiment le temps d’écrire de billets cette semaine! Un joyeux cocktail de direction littéraire, de révision, de pige et d’animations scolaires me « squeezant » mon horaire au possible.

Je vous invite donc aujourd’hui plutôt à rencontrer les mots d’un autre, soit ceux d’Henri Michaux, poète belge découvert tout récemment par l’entremise de mon mari (d’une part), et de la présence du poème ci-dessous dans une récente parution du magasine « Le Un ».

Pour moi qui aime les mots inventés, c’est du bonbon!

Je vous en mets le début ici, mais vous pouvez lire le reste sur le site de « les voix de la poésie » en cliquant sur le « continuer » à la fin de cette première strophe.

Le grand combat

Henri Michaux

Il l’emparouille et l’endosque contre terre ;
Il le rague et le roupète jusqu’à son drâle ;
Il le pratèle et le libucque et lui barufle les ouillais ;
Il le tocarde et le marmine,
Le manage rape à ri et ripe à ra.
Enfin il l’écorcobalisse.

Continuer…

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>