Une semaine au secondaire

illustration de snoopingasusual prise sur openclipart.orgJ’ai toujours bien aimé blaguer sur ma crainte des élèves du secondaire, disant même que les 6e années du primaire sont “limites” lorsque vient le mois de juin. Il faut dire qu’en 10 ans d’animations scolaires, je suis toujours restée au primaire, sauf une fois (pas au chalet).

Lorsque le Collège Durocher m’ont appelé pour me dire que tous leurs élèves (15 classes!!!) étudiaient mes Chroniques post-apocalyptiques d’une enfant sage cette année, je me suis dit qu’il était temps pour moi de graduer! J’ai accepté trois jours d’animations.

J’ai dit en blague que j’étais terrorrisée, mais avec un fond de vérité derrière. On garde de notre propre secondaire plusieurs souvenirs de coups pendables exécutés envers les professeurs, et un certain mythe persiste, aussi, sur le désintéressement des ados.

Pour calmer mes angoisses, je me suis hyper-préparée! J’ai revu mon animation au complet pour l’adapter à ce nouveau public en approfondissant les explications et en retirant le segment “marionnettes”. J’ai monté un PowerPoint, aussi.

Et j’ai passé une semaine extraordinaire!

Ils sont fantastiques, ces jeunes: allumés, créatifs, et drôles, aussi! On a bien rigolé! Bon, je ne vous ferai pas croire que 100% d’entre eux semblaient emballés dès le début, mais avec des groupes de 70 (deux classes), il s’en trouvait bien toujours quelques-uns pour répondre aux questions du début, le temps que je réussisse à aller en chercher quelques autres.

Il y a bien un groupe qui a eu envie d’être baveux… mais ça leur a passé. Un autre qui participait peu… mais j’ai sélectionné au hasard des élèves pour répondre plutôt que d’attendre que des mains se lèvent, et ça a fini par les décoincer.

Bref, rien de pire qu’au primaire! Des bons groupes, des moins bons, mais rien de bien catastrophique! Avec un des groupes, j’ai même tellement eut de plaisir à monter une histoire en groupe (quelque chose de pas possible avec un espion d’un ghetto français au coeur de Moscou, qui s’est terminé en course-poursuite d’un biplan à bicyclette!) que je n’ai pas vu l’heure passer!

En gros bonus, des bibliothécaires et professeurs hyper sympathiques et motivées, et surtout, la rencontre des élèves d’une activité de blogue littéraire, avec qui j’ai pu discuter de littérature jeunesse en général! Visitez leur site, il en vaut le détour!

Une amie, sur Facebook, me disait que ses préférés étaient les secondaires 3! Après cette semaine, je me dis: pourquoi pas!?

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>