Écrire avec un lecteur par-dessus son épaule

Au Salon du livre de Longueuil, quatre courageux et moi avons écrit en direct dans un hall d’entrée, alors que le contenu de notre clavier était projeté sur un écran. Résultat, je n’ai jamais autant écrit en si peu de temps!

Je clamais récemment qu’il n’y avait rien de tel pour attiser ma créativité qu’un deadline, et là, j’ai été servie! Lorsque les gens peuvent lire par-dessus votre épaule, l’échéance pour le moindre mot devient « tout de suite »! J’ai même deux-trois garçons d’une dizaine d’année qui se sont assis devant l’écran pour lire plus confortablement au fur et à mesure. Bonjour la pression! Par leur seule présence, ils semblaient crier, tel Kurt Cobain : « Here we are now, entertain us ! »

Pas le temps de s’attarder sur le mot exact, et pas question de glander sur Facebook! Les phrases devaient se suivre sans pauses! Le résultat, neuf pages (2 000 mots) en une heure et demie. Probablement mon record personnel! Je n’avais prévu qu’écrire les deux premiers chapitres, et j’ai du me lancer dans le troisième sans filet! Est-ce que c’est de la qualité? Je l’ignore, puisque je n’ai pas encore eu le temps de me relire! Chose certaine, ces pages constitueront une base à partir de laquelle bâtir les chapitres finaux.

Bref, est-ce que je recommencerais l’expérience? Sans problèmes! À ce rythme-là, je pourrais doubler mes publications annuelles! Est-ce que je suis prête à réorganiser la chose lors d’un prochain salon, c’est moins certain, et probablement pas de manière bénévole!

Je reste très contente de l’aventure, et remercie chaudement le Salon de Longueuil qui en ont été les complices ainsi que mes confrères et consœurs qui l’ont tenté avec moi!

Share Button

5 réflexions au sujet de « Écrire avec un lecteur par-dessus son épaule »

  1. 2000 mots! Waou!

    C’était très intéressant comme expérience. Je suis bien content d’y avoir participé, même si j’ai écrit très peu.

    C’était une super idée d’avoir organisé ça. Bravo et merci! :)

  2. Avec le bénévolat, c’est toujours pareil. Juste après l’évènement, on crie : pus jamais!!! Et quelques mois plus tard…

    Dans mon cas, ça m’a apporté plusieurs offres d’emploi, que j’ai dû refuser, mais ça fait quand même du bien. Qui sait, il se cache peut-être une opportunité derrière cette expérience?

  3. Wow 2000 mots en une heure et demi! Qualité ou pas, c’est déjà un bon début!

    J’espère que l’activité sera ré-organisée : j’ai bien envie d’y participer!

  4. @Maxime: Contente que tu aies apprécié ton expérience!!

    @Fanny: C’est vrai qu’il est trop tôt pour crier « Fontaine! » Sait-on jamais!

    @Gen: Chose certaine, si jamais c’est ré-organisé, je t’en parle!

  5. Wouah… moi je trouve ça plutôt courageux de ta part. Il me semble que c’est trop intimidant d’écrire avec quelqu’un qui lit nos mots au fur et à mesure. Bravo pour les 2000 mots!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>